road_vous_etes_ici
Accueil > Outils pédagogiques > Glossaire

Glossaire

Mansle

Commune située dans le département de la Charente, en région Poitou-Charentes.

Située au bord du fleuve Charente, la commune et sa région constituent un site important du patrimoine celtique, auquel appartiennent les pierres druidiques et dolmens retrouvés sur place. Elle subit l’influence de l’urbanisme gallo-romain dans l’antiquité, avant de devenir ville fortifiée au Moyen Âge. La commune est alors dotée d’une église paroissiale et d’un donjon carré, aujourd’hui devenu le château de Bayers, dont les transformations architecturales s’échelonnent jusqu’au XVIIe siècle. Épargnée par l’urbanisation au XIXe siècle, la commune reste résolument rurale, ancrée dans son écrin de verdure.

Delacroix séjourne à Mansle lorsqu’il rend visite à sa sœur Henriette de Verninac et à son mari, à la fin des années 1820, dans la maison des gardes qui se trouve au centre de la forêt de Boixe. Le domaine avait été acquis auparavant par Victoire Delacroix, mais était alors sous le coup de plusieurs hypothèques. Raymond de Verninac propose à la famille Delacroix en 1818 de racheter le domaine en versant une rente annuelle, mais sa ruine ne lui permet pas de tenir ses engagements. Les Verninac, ne pouvant demeurer à Paris, sont alors contraints de se retirer à Mansle en 1819, sans pouvoir résorber les hypothèques. Cinq ans plus tard, le domaine est vendu par adjudication afin d’éviter les dettes.

Marais, le

Quartier de Paris qui s’étend rive droite entre le quartier du Temple et la Place des Vosges, dans les IIIe et IVe arrondissements.

Le Marais était autrefois constitué de terrains marécageux qui ont été ensuite remplacés par des jardins maraîchers. Il est au XVIIe siècle le cœur du Paris aristocratique, comme l’attestent la place des Vosges et les nombreux hôtels particuliers qui s’y trouvent. Le quartier, délaissé par les nantis parisiens au XIXe siècle, ne fait pas partie du tracé des remaniements haussmanniens et est donc préservé. Sur décision d’André Malraux, un programme de réhabilitation est lancé dans les années 1970.

En 1840, le préfet de la Seine passe une commande à Delacroix, pour l’église Saint-Denys du Saint-Sacrement, située rue de Turenne. La commande initialement destinée à Joseph-Nicolas Robert-Fleury (1797-1890), lui incombe finalement. Il est question d’orner la chapelle de la Vierge. Après avoir changé d’attribution de chapelle – il s’agit désormais de la chapelle Sainte-Geneviève – et plusieurs tergiversations sur le sujet, pour lequel il est un temps question d’une assomption puis d’une annonciation, il y figure finalement une Lamentation sur le Christ mort, à laquelle il travaille entre 1843 et 1844. La réception critique de l’œuvre est plus que négative, et l’artiste lui-même ne semble pas satisfait de son travail.

Marchepied

« Sorte d’échelle à quatre pieds, de petite ou de moyenne dimension dont les échelons sont remplacés par des marches assez larges; par métonymie, partie de l’échelle où l’on pose le pied pour monter. »

Source : Trésor de la Langue Française informatisé

Maroufler

« Opération consistant à coller un support souple sur un support moins souple ou rigide. »

Peinture et dessin, vocabulaire typologique et technique, 2009, vol. 1, p. 637.

Mastiquer

Opération consistant à appliquer le mastic sur une peinture. La résine mastic est « une résine tendre, qui donne un film souple, mais qui jaunit en vieillissant. »

Peinture et dessin, vocabulaire typologique et technique, 2009, vol. 1, p. 1018.

Miniatures de Hall

En cours d’insertion