road_vous_etes_ici
Accueil > Outils pédagogiques > Index nominum

Index nominum

Biographie de ROZIERES Marie-Elizabeth de (v. 1805-1865)

Pianiste. Amie du couple SandChopin.

Fille de Louis-Clément, comte de Rosières, et de Justine-Marie-Antoinette Baby-Dumoreau, elle connait George Sand par l’intermédiaire de Frédéric Chopin dont elle est l’élève et l’assistante occasionnelle. Elle est présentée par ce dernier à George Sand, vers 1840, comme professeur de piano pour sa fille Solange. Les deux femmes se lient d’amitié. Sand lui écrit très régulièrement, notamment à propos de la santé de Chopin.
Melle de Rozières – telle qu’elle est toujours citée dans les correspondances – est un temps l’amante du comte polonais Anton Wodzinski, un ami d’enfance de Chopin, et surtout frère d’une ancienne fiancée du compositeur, avec qui elle aurait eu une fille en 1848 (Hannoosh, t. II, p. 2325). Wodzinski l’abandonne finalement pour se marier en Pologne.
À l’été 1847, à la suite de la vive altercation à Nohant – une des causes de la rupture de Sand et Chopin –, entre George Sand et le mari de sa fille Solange, Auguste Clésinger, Marie de Rozières prend le parti de ce dernier. La relation entre les deux femmes se dégrade alors sensiblement.

Melle de Rozières apparaît ponctuellement dans le Journal et la correspondance de Delacroix. En 1840, année où elle entre dans l’intimité de George Sand, Delacroix décline une invitation de son amie écrivain en ces termes : « Chère amie, j’ai la douleur de n’être pas libre ce soir. J’aurais été bien enchanté de faire la connaissance de ces trois charmantes femmes dont vous, Solange et Melle de Rozières » (lettre de 1840).

Les correspondances associées

  • Lettre à George Sand, 30 juillet 1843

    30 Juillet 18[43] | Eugène DELACROIX | George SAND | ED-IN-1843-JUIL-30-A

    30 juillet   Chère amie, j’ai trouvé ici en arrivant1 tous les ennuis que je prévoyais et de nouveaux encore. Comme il est écrit qu’il n’y aura pas une seule minute qui ne soit gâtée par quelque désagréable pensée, j’ai eu à me battre successivemen ...

    Voir la lettre +
  • Lettre à George Sand, 1840

    18[40] | Eugène DELACROIX | George SAND | ED-IN-18XX-XXX-XX-A

    Chère amie, j’ai la douleur de n’être pas libre ce soir. J’aurais été bien enchanté de faire la connaissance de ces trois charmantes femmes dont, vous, Solange et Mademoisellle de Rozières : mais sérieusement je suis pris et même enlacé ! Ce qui ne d ...

    Voir la lettre +