road_vous_etes_ici
Accueil > Outils pédagogiques > Index nominum

Index nominum

Biographie de RICHELIEU Armand-Emmanuel de Vignerot du Plessis, duc de (1766-1822)

Homme d’état français

Armand-Emmanuel-Sophie-Septimanie de Vignerot du Plessis est d’abord comte de Chinon puis duc de Fronsac et, à la mort de son père en 1791, il devient duc de Richelieu. D’abord aux services de Louis XVI, il part à Vienne en 1789 puis offre ses services à la Russie, devenant gouverneur d’Odessa en 1803. Il rentre en France sous la Restauration et est nommé aux postes de ministre des Affaires étrangères et de président du Conseil en 1815. En 1818, il obtient notamment la libération du territoire, jusque-là occupé par les armées coalisées. Il quitte le ministère la même année et Louis XVIII le nomme grand veneur. Après l’assassinat du duc de Berry en 1820, il est rappelé aux affaires, et préside à nouveau le Conseil. L’année suivante, les ultras et les libéraux le poussent cependant à démissionner. Il meurt en 1822 d’une attaque d’apoplexie.

Les correspondances associées

  • Lettre à Henriette de Verninac, 8 juin 1820

    08 Juin 1820 | Eugène DELACROIX | Henriette de VERNINAC | ED-IN-1820-JUIN-8-A

    À MadameMadame VerninacPoste restanteÀ Mansle. Charente   Le 8 juin 1820.   J’ai reçu, ma chère sœur, les 256. francs de la diligence1 ; et la veille j’avais également reçu le second plaidoyer de mon beau-frère 2. Dis lui que le remercie bien de ...

    Voir la lettre +