road_vous_etes_ici
Accueil > Outils pédagogiques > Index nominum

Index nominum

Biographie de MORNAY Charles de (1803-1878)

Comte, diplomate français, ami de Delacroix.

Mornay commence sa carrière en occupant des charges dans l’armée puis à la cour de Charles X. Sa proximité avec la famille du maréchal Soult, beau-père de son frère, lui permet de bénéficier des faveurs de la monarchie de Juillet : en octobre 1831, il est placé à la tête de la mission diplomatique française auprès de Muley Abd-err-Rahman, sultan du Maroc, dont le but était d’apaiser les tensions franco-marocaines nées de la colonisation de l’Algérie. Le diplomate, anxieux à l’idée d’entreprendre seul un si long voyage, avait souhaité inviter un artiste à l’accompagner. Sa maîtresse en titre, l’actrice Mademoiselle Mars, lui recommande de proposer au jeune « Eugène Lacroix » de participer à l’expédition (lettre de Mademoiselle Mars à son ami Randouin, sous-préfet de Dunkerque, publiée dans Dupont, p. 193-194, note 1, cité dans Jobert, p. 140).

La carrière diplomatique de Mornay le conduit ensuite auprès des cours de Bade, puis de Stockholm, poste qu’il occupe jusqu’à sa destitution par le régime de la Deuxième République en 1848. Il avait été créé pair de France en 1845.

Ses relations amicales avec Delacroix durent jusqu’à la mort du peintre. De leur participation conjointe à la mission marocaine résulte un album d’aquarelles que Delacroix offre à Mornay et que celui-ci emporte avec lui à Stockholm. Le peintre réalise également un portrait de Mornay et un autre de sa mère, née Louise-Augustine de Caulaincourt. Mornay conserve jusqu’à sa mort plusieurs aquarelles de Delacroix. Il convient également de citer le singulier double portrait, Le comte Charles de Mornay et le comte Anatole Demidoff, que Delacroix expose au salon de 1833. L’œuvre représente le diplomate en robe de chambre dans son intérieur parisien, recevant la visite du jeune collectionneur russe. Elle a malheureusement disparu, en 1914 dans l’incendie de l’abbaye de Longpont, et n’est plus connue que par un cliché ancien, et une étude pour la chambre, conservée au musée du Louvre.

Les correspondances associées

  • Lettre à Charles de Mornay, 30 juillet 1838

    30 Juillet 18[38] | Eugène DELACROIX | Charles de MORNAY | ED-MD-1838-JUIL-30-A

    MonsieurMonsieur le Comte Charles De MornayMinistre Principal du roi des françaisStockholm   30 juillet Cher Charles1, après vous être étonné de ne rien recevoir de moi jusqu’ici, vous vous demanderez sans doute, comment j’ose vous écrire à présen ...

    Voir la lettre +