road_vous_etes_ici
Accueil > Outils pédagogiques > Index nominum

Index nominum

Biographie de AURIBEAU Olympe d'Hesmivy d' (1804-1884)

Orthographiée Mme d’Oribeau dans la Correspondance.

Née Coubré. Amie de George Sand dont elle fait la connaissance à Nîmes à l’hiver 1838 – Sand, accompagnée de Frédéric Chopin et de ses deux enfants Maurice et Solange, avait fait étape à Nîmes lors de son voyage vers l’île de Majorque. Les deux femmes se retrouvent à Paris où Mme d’Auribeau s’installe avec son mari.
Selon Françoise Alexandre, elle pourrait être une amie ou une parente de Jules Boucoiran (1808-1875), qui fut précepteur de Maurice Sand ; par ailleurs, sa fille Marie d’Auribeau semble avoir été dans la même pension que Solange Sand à Chaillot (Alexandre, 2005, note 8, p. 246-247 ; à ce dernier propos, voir lettre à George Sand du 30 juillet 1843).

Le 12 décembre 1856, Delacroix note dans son Journal un dîner chez Mme d’Auribeau avec notamment de Gisors, Halévy et Louis Frémy, et que l’on peut supposer en lien avec la candidature de Delacroix à l’Institut (Hannoosh, t. I, p. 1050).

Les correspondances associées

  • Lettre à George Sand, 30 juillet 1843

    30 Juillet 18[43] | Eugène DELACROIX | George SAND | ED-IN-1843-JUIL-30-A

    30 juillet   Chère amie, j’ai trouvé ici en arrivant1 tous les ennuis que je prévoyais et de nouveaux encore. Comme il est écrit qu’il n’y aura pas une seule minute qui ne soit gâtée par quelque désagréable pensée, j’ai eu à me battre successivemen ...

    Voir la lettre +